Hello les amis ! Aujourd’hui, on vous retrouve avec cet article un peu spécial. On vous le disait sur les réseaux sociaux, hier nous sommes allés au Musée Miniature et Cinéma qui se trouve dans le quartier de Saint-Jean à Lyon. On ne savait pas trop à quoi s’attendre mais la surprise a été plus que bonne. On vous raconte notre expérience au musée juste en dessous !

Pour la petite histoire…

Dan Ohlmann, ébéniste de profession, se lance dans la miniature en 1985 et tombe amoureux de Lyon en 1989 où il fonde le Palais de la Miniature (situé juste à côté de la gare Saint-Paul). En 2003, il rencontre une collectionneuse suisse qui lui propose de se développer en s’installant à quelques pas du Palais de la Miniature, dans la Maison des Avocats, bâtisse du 16ème siècle. En 2005, le musée voit le jour et des miniaturistes viennent exposer aux côtés des œuvres de Dan Ohlmann. Progressivement, la partie cinéma se développe et l’histoire est lancée ! On vous invite à vous rendre sur leur site internet pour plus de détails sur l’histoire du musée en cliquant ici.

Une visite qui se mérite…

Nous nous sommes rendus jusque devant la gare de Saint-Paul en bus. Pour la petite information pratique, nous avons pris le bus C3 depuis Part-Dieu (on vous le dit puisque l’application TCL ne connaît pas la rue Saint-Jean donc difficile de trouver un itinéraire si vous ne connaissez pas un minimum Lyon !). Il faut ensuite arpenter beaucoup (beaucouuuuuup) de pavés avant d’arriver jusqu’au musée ! Si vous êtes en fauteuil et que vous êtes seul, le trajet sera assez difficile. Même en étant accompagné, le trajet reste sportif ! Petit bémol donc pour arriver à destination mais bon, c’est le Vieux-Lyon ! Il faut donc la mériter cette visite au musée ! Heureusement qu’elle vaut vraiment le détour… On vous explique pourquoi tout de suite.

Parlons accessibilité !

Nous avons été accueillis par Dan Ohlmann, le créateur du musée. Il nous a gentiment ouvert la porte qui constitue l’accès aux personnes à mobilité réduite puisque l’accès principal se fait par une marche. Il faut donc ouvrir des portes mais il y aura toujours quelqu’un pour le faire pour vous donc pas de soucis de ce côté-là. Puis nous avons rencontré Madame Chaix, chargée de communication et relation presse pour le musée. Madame Chaix nous a laissé découvrir le musée seuls pour que l’on puisse se faire notre propre avis en nous avertissant tout de même que la zone 1 n’était pas accessible. Le musée est en fait divisé en 8 zones aux thématiques différentes. Pour accéder à la zone 1, il faut descendre un escalier d’une vingtaine de marches mais cela n’est pas de la faute du musée. Le bâtiment est en effet classé au patrimoine mondial de l’Unesco et il est donc impossible de faire des travaux pour y installer un ascenseur par exemple. Voici quelques photos de cette zone :

Avis aux amateurs de cinéma…

Nous entamons donc notre visite par la zone 2 et on se laisse guider…

Pour accéder aux autres zones, il faut prendre l’ascenseur. Il est parfaitement aux normes et se trouve juste à côté des toilettes. Tout est très facile à trouver, aucun risque de se perdre. Tout est très bien pensé !

Nous arpentons donc les différentes zones dédiées au cinéma et on doit dire que c’est juste impressionnant ! Il n’y a aucune reproduction dans le musée, uniquement des décors authentiques de films ! C’est incroyable de se dire qu’on se tient juste en face des décors des films cultes que l’on a tous vu !

Il y a des zones qui sont déconseillées aux enfants et aux personnes sensibles car elles concernent des films d’horreur donc attention si vous venez avec des enfants et qu’ils ont tendance à vous échapper en courant un peu partout !

La partie cinéma est juste incroyable. La visite a été chargée en émotions pour nous. Si vous êtes cinéphile, c’est l’endroit rêvé pour vous perdre quelques heures et même si vous n’êtes pas un passionné, vous avez forcément vu les gros films à succès et voir les décors et les costumes en vrai vous rendra émotif ! (Oui, oui vous verrez !). On ne s’attendait vraiment pas à ça. En réalité, on n’avait pas d’attentes particulières autour du musée. On était loin de se douter que quelque chose d’aussi magique se cachait au cœur du Vieux-Lyon. Voici quelques photos de décors mythiques : la fameuse lettre qui convoque Harry Potter à l’école des sorciers, et Gizmo des Gremlins !

Le monde est petit comme on dit !

Comme son nom l’indique, le musée Miniature et Cinéma comporte également une partie miniature ! Elle se situe au dernier étage, ce sont les zones 7 et 8. Ces zones sont accessibles en fauteuil sans aucun problème mais les miniatures sont malheureusement peu visibles depuis un fauteuil. Elles sont à hauteur d’une personne debout même si dans l’une des zones, elles sont un peu plus basses et on arrive à voir quelques œuvres. Quand même un petit peu de frustration de ce côté-là puisque vous le verrez sur les photos, les miniatures sont juste dingues. En prenant des photos, on s’amusait à se dire qu’on avait du mal à discerner si la scène était une miniature ou une photo prise d’un endroit en taille réelle. La qualité des détails est impressionnante. On imagine tout le travail qu’il y a derrière tout ça.

 

Bilan : comme des enfants dans un magasin de bonbons !

Nous avons quand même terminé notre visite par la zone 1 assez rapidement. On vous le disait plus tôt, celle-ci n’est pas accessible. On vous rassure tout de suite : ce n’est pas le gros du musée. Il y a 3 scènes qui sont certes très chargées en émotion mais seulement 3 scènes sur l’ensemble du musée. Il s’agit des décors du film « Le parfum, histoire d’un meurtrier ». En faisant le bilan à la fin de notre visite, on s’est rendu compte que malgré le manque d’accessibilité au niveau de la zone 1 et le manque de visibilité au niveau des zones 7 et 8, le sentiment de frustration disparaissait et la beauté de la partie cinéma prenait réellement le dessus.

Nous sommes repartis avec des étoiles dans les yeux, comme des enfants !

A la fin de la visite, nous avons fait le point avec Madame Chaix et Dan Ohlmann. On leur a fait part de notre émerveillement mais nous avons aussi discuté accessibilité. Ils ne peuvent rien faire pour rendre la zone 1 plus accessible comme on vous l’expliquait plus tôt mais quelques idées sont en train de fuser pour les zones 7 et 8. On va suivre ça de très près et on vous en parlera bien-sûr s’il y a du nouveau. Dans tous les cas, on vous en reparlera car on compte bien y retourner ! C’était l’une de nos plus belles journées tournage depuis que nous avons lancé Handimmersion et on remercie chaleureusement l’équipe du musée de nous avoir si bien accueilli. Ce sont des personnes passionnées et ça fait tellement plaisir à voir. Tout le personnel est agréable, l’ambiance est au top.

On vous conseille vraiment à tous de venir. Vous n’aurez qu’une envie, c’est d’y retourner !

Nous avons bien entendu filmé tout ça, ce qui fera l’objet d’une vidéo très prochainement ! Ça nous permettra d’illustrer tout ce que l’on vient de vous raconter !

Nous sommes ravis d’avoir pu découvrir cet endroit et on espère que vous l’aimerez autant que nous !

En attendant que la vidéo sorte, on vous souhaite un bon week-end, et on vous retrouve dès lundi avec de nouvelles aventures !

 

Laisser un commentaire